Motion cosmétique.

Si j’avais commencé à venir raconter ma vie ici en 2015, j’aurais peut-être été une blogueuse beauté. Je pense même qu’on aurait moins parlé de nourriture : à l’époque, je n’avais même pas de cuisine digne de ce nom.

Mais la contingence de mon existence a voulu que 2016 me dote d’une cuisine honorable et d’un vague doute : est-ce bien raisonnable d’avoir autant de maquillage quand on ne se maquille pas ?